28 mars 2017

Toutes les vagues de l'océan de Víctor del Árbol...

Né en 1968 à Barcelone, Víctor del Árbol a été policier après des études d’histoire. Il se consacre maintenant à l’écriture de romans, romans noirs et denses. Ce livre est construit comme un millefeuille d’allers-retours entre les années 1930 et 2001-2002, mais aussi comme un puzzle. L’histoire est celle d’une famille : le premier personnage, un petit garçon qu’on assassine, puis sa mère policière détruite par cette mort, l’oncle Gonzalo, avocat plus ou moins raté et, le héros du roman, le Grand-père Elias Gil avec qui nous... [Lire la suite]
Posté par goelen à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2017

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante, phénomène de librairie...

Une inconnue qui écrit sous pseudonyme, ne révèle pas son identité et se refuse à tout contact médiatique est pourtant à l'origine d'un succès imprévu. Lorsqu'en 1990 les éditions Gallimard achètent les droits pour un premier roman en italien intitulé « L'amore molesto », le comité de lecture est partagé. Hector Biancotti demande à un de ses amis Jean-Noël Schiffano, directeur de l'Institut français et grand spécialiste de Naples, ce qu'il en pense, celui-ci est emballé. L'amour harcelant est donc publié en 1995 dans... [Lire la suite]
14 mars 2017

A la rencontre de deux auteurs de romans policiers peu familiers : Red Farrel Coleman (USA) et Fernando Ampuero (Pérou)...

Redemption street, Reed Farrel Coleman Né le 29 mars 1956, Coleman est un auteur américain à l’humour typiquement juif new yorkais. Romancier et poète, il a écrit de nombreuses œuvres, notamment policières qui s’inscrivent dans des séries portées par un personnage récurrent. Trois romans ont été traduits en français, dont Redemption street, qui appartient à la série Moe Prager.  New-York, années 1980, Moe Prager, ex-flic qui a dû se reconvertir suite à un accident physique survenu dans des circonstances peu glorieuses, est... [Lire la suite]