18 décembre 2013

Fantôme de Jo Nesbo...

  “La vie est un restaurant que tu ne peux pas t’offrir. La mort, c’est l’addition pour le repas que tu n’as même pas eu le temps de prendre. » Telle est la philosophie de Gusto Hanssen, victime d’un assassinat et dont l’agonie se prolonge jusqu’à la fin du livre. Bon retour dans l’univers d’Harry Hole, lui-même de retour au pays après trois ans d’absence. Oubliez la Norvège des gens heureux, celle du miracle économique et de la richesse après la découverte de gisements de pétrole ; bienvenue à Oslo, mais dans... [Lire la suite]
Posté par goelen à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 octobre 2013

Transatlantic de Colum McCann...

 Après avoir lu ce dernier opus de Colum McCann certains amis lecteurs de ma connaissance ont manifesté une légère déception. Et d’évoquer bien sûr le dernier gros succès de l’auteur Et que le vaste monde poursuive sa course folle, détenteur du National Book Award en 2009 et premier au palmarès du magazine Lire la même année. Je voudrais faire partager mon enthousiasme pour Transatlantic parce que j’ai pris un grand plaisir à voir McCann réaliser ce que j’espérais : un ouvrage où l’auteur témoignerait de son fort... [Lire la suite]
Posté par goelen à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2013

Le vertige de Rhombus (tome 2 de la trilogie : Les maîtres de l'orage) de Véronique David-Martin...

  Nous avions quitté Marwenn qui avait vaillamment surmonté les épreuves liées à la prophétie ; mais cette victoire sur les forces du Mal était amoindrie par la nouvelle de l’arrivée prochaine des Allemands sur l’île. Cette dualité - devenue omniprésente- on la retrouve dans le second tome auquel elle donne son unité. On a d’abord deux récits qui se répondent : l’un situé en 1942, un retour en arrière par rapport à celui qui se passe en 2012 : les héros contemporains marchent sur les traces de leurs... [Lire la suite]
Posté par goelen à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2013

Quelques jours avant le festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo, une lectrice de la Bibliothèque rencontrait Atiq Rahimi...

Quelques jours avant le festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo, une lectrice de la Bibliothèque rencontrait l'écrivain Atiq Rahimi, Prix du Club-lecture de la Bibliothèque municipale de Dinan 2008, Prix Goncourt 2008 pour Syngué sabour, roman qu'il vient d'adapter au cinéma... Mardi 14 Mai à Rennes : Rencontre avec Atiq Rahimi pour 4 lecteurs invités par Ouest-France (une libraire de Rennes, deux franco-afghans impliqués dans l’aide à l’éducation des jeunes Afghanes et moi, membre du Club-lecture de la Bibliothèque de... [Lire la suite]
Posté par goelen à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2013

L'année du volcan de Jean-François Parot...

    Ne vous y trompez pas : cette année du volcan n’est pas 1789, même si le futur Incorruptible y fait une rapide apparition, dans le rôle d’un défenseur du paratonnerre. Le calme de Trianon n’est troublé que par des voyageuses venues du futur : « Deux étranges figures avaient été croisées sans qu’on pût déterminer au vu de leur curieuse vêture leur origine et la raison de leur présence à Trianon. L’enquête n’avait pas abouti. ». Le volcan en question est islandais (déjà !) et s’il... [Lire la suite]
Posté par goelen à 12:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 avril 2013

Le peintre d'éventail de Hubert Haddad...

  Le peintre d’éventail, Hubert Haddad (Zulma, 2013) Prix Louis Guilloux 2013 (Prix créé par le conseil général des Côtes d’Armor). Et en correspondance :  Les haïkus du peintre d’éventail, Hubert Haddad (Zulma 2013)                                            Gros flocons de neige ... [Lire la suite]

06 février 2013

Contes d'une grand-mère japonaise d'Yveline Feray...

  Existe-t-il de meilleure façon de clore l’année du Japon que la lecture des « Contes d’une grand-mère japonaise » ? Une fois de plus, Yveline Féray a su renouveler le genre en sélectionnant des contes peu connus, d’où le plaisir de la découverte pour le lecteur, mettant ses pas dans ceux de l’auteur : « Tel un sourcier muni de sa baguette de coudrier ou un orpailleur secouant son tamis au-dessus du torrent, la « grand-mère japonaise » entreprit donc sa recherche dans l’espoir d’entendre le... [Lire la suite]
Posté par goelen à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 décembre 2012

La nuit tombée d'Antoine Choplin...

 Le 21 mars 2011, la terrible catastrophe nucléaire de Fukushima a réactivé le souvenir de celle de Tchernobyl, le 26 avril 1986. *Quelques chiffres pour mémoire : Quantité de radionucléides ?- Egale à trois cent cinquante bombes de Hiroshima. Combien de temps pour que se désintègre l’uranium 235 ? 704 millions d’années. Et le thorium 232 ? 14,1 milliards d’années. Un demi-million de Kms2 contaminés. Deux cent soixante-quatre mille hectares interdits à l’agriculture, rien qu’en Biélorussie. Trois... [Lire la suite]
17 août 2012

La marque de l'orage (tome 1 de la trilogie : Les maîtres de l'orage) de Véronique David-Martin...

 « La porte est en dedans », la devise de l’église de Tréhorenteuc (une invitation à une quête du Graal en soi-même) pourrait s’appliquer à l’héroïne du livre, Marwen. Elle a toujours été une enfant à part du fait de sa maladie et de la présence du Manac’h qui ne la quitte pas, un peu comme le daemon de l’héroïne des Royaumes du Nord : « Il était sans substance comme un brume ou un fantôme. Elle ne le percevait que vaguement comme une nappe un peu floue à la lumière du soleil ou comme une lueur plus ou moins... [Lire la suite]
08 juin 2012

Le héron de Guernica d'Antoine Choplin...

heronCe court roman apparaît dans la première sélection du Prix Louis Guilloux 2012 et il retiendra certainement l’attention pour l’originalité d’approche de la tragédie évoquée et pour sa qualité d’écriture. Savoir ce qu’Antoine Choplin pense de sa propre écriture m’a paru particulièrement éclairant pour apprécier ce roman : « Je vois mon écriture comme une arme de fouille du monde sensible, curieuse des énigmes, des complexités, des étrangetés et des imaginaires…, tendue vers une observation appliquée des insignifiances... [Lire la suite]
Posté par goelen à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,