11 décembre 2018

Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu...(Prix de la Feuille d'or 2018, Prix Blù Jean-Marc Roberts 2018, Prix Goncourt 2018)

D'abord le cadre : une ville vosgienne fictive, Heillange (allusion à Hayange, à Florange ?) avec ses hauts fourneaux éteints dont l'ombre plane sur les gens. A proximité, un lac immobile sous la chaleur et une forêt de sapins touffue, un peu inquiétante. Ensuite une temporalité : quatre étés de 1992 à 1998, comme des saisons. Enfin de vrais personnages. Au commencement, Anthony a 14 ans. Il est issu d'une famille cassée ; il n'est pas heureux à l'école. Il est plombé par le déterminisme social, ses rêves sont... [Lire la suite]
Posté par goelen à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 novembre 2018

Le premier amour de Sándor Márai...

On ne sort pas indemne de la lecture de ce roman hongrois écrit en 1928 et pourtant d'une modernité étonnante. Bien loin de la fraîcheur que laisserait présager le titre, nous assistons là à l'implacable descente d'un homme célibataire de 54 ans, professeur de latin, dans les abîmes d'une folie des plus destructrices. Le récit prend la forme d'un journal intime : totalement englués dans la subjectivité du personnage dérangeante, parfois même immorale, nous ne pouvons accéder à aucune réalité extérieure à celle que perçoit ce... [Lire la suite]
Posté par goelen à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2018

Quand nous étions orphelins de Kazuo Ishiguro (Prix Nobel de littérature 2017)...

        Notre bibliothèque municipale dispose depuis longtemps des œuvres de cet auteur, Prix Nobel de Littérature 2017 ; elles sont au nombre de neuf actuellement.  Ishiguro nous introduit dans un univers romanesque passionnant. Il a l’art de construire un monde plus ou moins fictionnel caractérisé par la capacité à nous faire partager un monde émotionnel élaboré grâce à la mémoire, l’imaginaire et la réflexion.  Personnellement, j’ai découvert cet auteur japonais qui vit en Angleterre depuis... [Lire la suite]
Posté par goelen à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juillet 2017

Ecoutez nos défaites de Laurent Gaudé...

C'est là un roman d'une infinie beauté, un roman majestueux, à la fois sombre et envoûtant. Du Gaudé dans toute sa grandeur. Le récit s'ouvre sur un noyau diégétique central : un homme, Assem, une femme, Mariam, que le destin amène à se rencontrer et à s'étreindre le temps d'une nuit à Zurich. Il mène des opérations de par le monde pour le renseignement français, elle est irakienne et archéologue. Le temps d'une nuit, ce qui va se sceller entre eux, c'est un pacte tacite et presque sacré, qui va les unir à tout jamais et... [Lire la suite]
Posté par goelen à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juin 2017

Monsieur Origami de Jean-Marc Ceci...

Ce premier roman d’un auteur né en 1977, juriste italo-belge, donne envie de le lire assis en position de méditation Zazen dans un environnement paisible et dépouillé. Le Haïku de Kobayashi Issa choisi en  épigraphe  invite  à la sérénité :              ... [Lire la suite]
Posté par goelen à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juin 2017

Règne animal de Jean-Baptiste Del Amo... (Prix du Livre Inter 2017)

Règne animal, Jean-Baptiste Del Amo, Gallimard 2016, 418 p. (Sélection Prix Goncourt 2016 ; Prix des libraires de Nancy et des journalistes du Point 2016 ; Prix du Livre Inter 2017)                                    Au milieu de la « sélection Goncourt », Del Amo avec Règne animal répondait parfaitement aux aspirations des frères Goncourt : les... [Lire la suite]

25 avril 2017

Ma part de Gaulois de Magyd Cherfi...

Ce récit autobiographique du chanteur et parolier du groupe Zebda se déroule sur l'année du bac de l'auteur (le premier bachelier de la cité des quartiers nord de Toulouse). Avec verve ou avec émotion, dans une langue assez crue, l'auteur nous raconte les luttes au quotidien de trois amis qui chacun dans leur domaine tentent d'échapper au lot commun des jeunes de ces cités : Samir, le militant, Momo le tchatcheur apprenti comédien et Madgyd le poète futur musicien, tous trois en quête de reconnaissance mais qui ne renoncent pas à un... [Lire la suite]
Posté par goelen à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 avril 2017

Continuer de Laurent Mauvignier...

Continuer de Mauvignier a partagé les lecteurs du Club-lecture de la bibliothèque. L’aventure relatée dans ce récit s’avèrerait trop peu crédible pour certains ; pourquoi Sibylle emmenait-elle son fils Samuel, adolescent en rupture avec la société, chevaucher les montagnes si lointaines du Kirghizistan ? Les dernières pages, si elliptiques, étaient-elles pertinentes ?... Néanmoins, ce roman m’a émue jusqu’aux larmes. Cette femme, finalement tout autant déchirée que son fils, m’a emmenée avec eux à la reconquête de sa... [Lire la suite]
Posté par goelen à 11:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2017

Au commencement du septième jour de Luc Lang...

Je ne connaissais pas cet auteur, aujourd’hui âgé de 60 ans. J’ai appris qu’il avait publié son premier roman Voyage sur la ligne d’horizon en 1988 et obtenu le Prix Goncourt des lycéens pour Mille six cent ventres en 1998. Il enseigne l’esthétique dans une école d’art parisienne et a mis plus de 4 ans à écrire ce livre.             Celui-ci s’ouvre sur un accident. Thomas reçoit un appel à 4 heures du matin, sa femme Camille, brillante femme d’affaires a été victime d’une... [Lire la suite]
21 mars 2017

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante, phénomène de librairie...

Une inconnue qui écrit sous pseudonyme, ne révèle pas son identité et se refuse à tout contact médiatique est pourtant à l'origine d'un succès imprévu. Lorsqu'en 1990 les éditions Gallimard achètent les droits pour un premier roman en italien intitulé « L'amore molesto », le comité de lecture est partagé. Hector Biancotti demande à un de ses amis Jean-Noël Schiffano, directeur de l'Institut français et grand spécialiste de Naples, ce qu'il en pense, celui-ci est emballé. L'amour harcelant est donc publié en 1995 dans... [Lire la suite]