29 novembre 2018

Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard...

Ça raconte Sarah est un livre qui raconte l'amour sous sa forme la plus pure. Ça raconte surtout le silence d'une femme qui croise la route de Sarah, qui tombe sous son charme et  qui semble dépassée par cette "violence" amoureuse. Elle, dans sa vie monotone, se retrouve devant une montagne, quelque chose de l'ordre du gigantisme. Elle, dont on ne connaît même pas le prénom, vit soudain sous le règne de Sarah, elle ne peut qu'essayer d'être au mieux l'élément modérateur de cette liaison folle. Elle était une maman avec un... [Lire la suite]

21 novembre 2018

Le premier amour de Sándor Márai...

On ne sort pas indemne de la lecture de ce roman hongrois écrit en 1928 et pourtant d'une modernité étonnante. Bien loin de la fraîcheur que laisserait présager le titre, nous assistons là à l'implacable descente d'un homme célibataire de 54 ans, professeur de latin, dans les abîmes d'une folie des plus destructrices. Le récit prend la forme d'un journal intime : totalement englués dans la subjectivité du personnage dérangeante, parfois même immorale, nous ne pouvons accéder à aucune réalité extérieure à celle que perçoit ce... [Lire la suite]
Posté par goelen à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2018

Frère d’âme de David Diop… (Prix du Club-lecture de la Bibliothèque municipale de Dinan 2018)

Mercredi 24 octobre, Prix du Club-lecture de la Bibliothèque municipale de Dinan   Parce que Alfa Ndiaye, tirailleur sénégalais, n'a pas pu achever son ami, son presque frère, blessé et souffrant sur le champ de bataille, il tue et achève un ennemi aux yeux bleus à chaque attaque commandée par le Capitaine Armand. Il ramène à la tranchée le fusil et la main coupée qui le tient. A la quatrième main ses camarades le trouvent bizarre, « toubabs et chocolats » le prennent pour un sorcier. Trop de zèle nuit... Une... [Lire la suite]